Le livre d’Habaquq, Pourquoi le mal semble l’emporter ?

Ne sommes-nous pas mauvais ? D’autres peuples, meilleurs que nous, ne doivent-ils pas l’emporter ? Pourquoi le mal semble toujours l’emporter ?

Alors que le prophète Job se scandalise du fait que les méchants triomphent, Habaquq engage le débat avec Dieu. Il veut comprendre pourquoi les nations païennes semblent l’emporter sur le peuple d’Israël.

Habaquq sait qu’Israël est coupable. Mais les autres ne sont-ils pas pires ?

C’est le sens des échanges entre Dieu et le prophète. Dieu lui confirme que le châtiment d’Israël est fait pour appeler son peuple à la fidélité. Plus tard, les ennemis d’Israël seront punis.

Accéder au texte de la Bible

Sens du livre d'Habaquq
Le livre d’Habaquq comporte plusieurs angles de lecture.

Il interpelle la justice divine : derrière cet appel réside une question qui traverse toute la Bible: pourquoi Dieu laisse-t-il le mal se développer impunément sur la terre?

Dieu règne non seulement sur son peuple mais aussi sur toutes les nations : ces nations elles aussi seront punies si elles se dressent orgueilleusement contre le Seigneur.

Un Dieu déconcertant : Il semble répondre à la prière du prophète en annonçant une aggravation du mal. Habaquq invite cependant à la confiance dans ce Dieu difficile à comprendre. La confiance doit être mise à l’épreuve du temps.

Pour le judaïsme, la sentence « le juste vivra par la fidélité » (Ha 2,4) réclame une grande fidélité du croyant vis-à-vis de Dieu et de la Loi.

Le mot hébreu ’èmèt, « fidélité », va être traduit dans la Bible (la Septante) par le mot grec pistis, « foi ». L’apôtre Paul reprend ce verset dans deux lettres (Lettre aux Romains 1,17 ; Lettre aux Galates 3,11-12). Pour Paul, le « juste » est celui qui croit en Jésus-Christ. Il est appelé à vivre par la foi.

Cette compréhension de Paul aura un grand retentissement sur Martin Luther qui va aboutir à sa conception de la justification par la foi.

 

Les personnages principaux du livre d'Habaquq
Habaquq.

Habaquq : il s’agit probablement d’un lévite proche du Temple.

 

Histoire de la rédaction du livre d'Habaquq
Le livre d'Habaquq est difficile à dater.

Il se fait l’écho d’une prochaine invasion, mais dans des termes si généraux qu’ils peuvent s’appliquer pratiquement à toutes les invasions qu’à eu à subir Juda.

Le livre aurait été écrit entre 605 et 601 avant Jésus-Christ.

Habaquq se situe donc sous le règne de Joïaqim. Il serait donc un contemporain du prophète Jérémie.

 

 

Pour aller plus loin dans le livre d'Habaquq

Plan du livre d’Habaquq:

• Titre (1,1)
• Première plainte d’Habacuq (1,2-4)
• Première réponse du Seigneur (1,5-11)
• Deuxième plainte d’Habacuq (1,12-17)
• Deuxième réponse du Seigneur (2,1-5)
• Série de cinq malédictions (2,6-20)
• Le cantique d’Habacuq (3,1-19)


Je fais un don