L’Abbaye de Saint-Hilaire

L’abbaye de Saint-Hilaire est située dans le Lubéron sur la commune française de Ménerbes, dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L'Abbaye de Saint-Hilaire

L’Abbaye de Saint-Hilaire

Saint-Hilaire, premier bâtiment conventuel carme (milieu du XIIIe siècle) du Comtat Venaissin a eu la chance de garder l’intégralité de ses bâtiments à travers les huit siècles de son histoire religieuse et civile.

Sur un versant abrupt face au Lubéron, les Carmes – ermites venant du Mont Carmel en Palestine – ont construit un couvent.

Cet emplacement en limite des territoires des communes de Ménerbes et de Lacoste, n’est qu’à 8 km à vol d’oiseau de l’ancienne voie romaine la via Domitia qui relie Cavaillon à Apt, c’est-à-dire le Rhône à la Durance vers l’Italie.

Près d’une source, des grottes toujours utilisées dont on ne connaît pas l’origine ont abrité ces ermites avant qu’ils ne s’organisent en communauté et ne construisent leur chapelle, dortoir, salle capitulaire… Dans le cloître est gravée la date de 1254 sur le mur de l’église, rappelle le nom d’un frère venu de Palestine.

A la fin du XVIIIe, les frères ne sont pas  assez nombreux, l’Ordre fermera le couvent qui sera abandonné plusieurs années avant d’être vendu à un particulier. Puis pendant deux siècles, des agriculteurs exploiteront les terres et entretiendront les bâtiments.

L’abbaye est classée monument historique en 1975.

En 1961, Monsieur et Madame René Bride, originaires de Reims en Champagne, acquièrent Saint-Hilaire. La restauration commence progressivement et permet à tous de découvrir cette merveille.

L'Abbaye de Saint-Hilaire

L’Abbaye de Saint-Hilaire

Les cultures que l’on trouve immédiatement à proximité de l’Abbaye sont des vergers d’oliviers, quelques cerisiers et des vignes. La commune produit des vins AOC Côtes-du-luberon.

Situé entre deux villages perchés, Ménerbes et Lacoste, Saint Hilaire reçoit de plus en plus de visiteurs, parfois de l’autre bout du monde, intéressés par ce petit couvent qui a su garder son authenticité dans son décor de montagne boisée, de vignes et de terrasses à oliviers aménagés avec des murs de pierres sèches construits par les religieux quelques siècles auparavant.

Deux messes sont célébrées chaque année, le 16 juillet et le 15 août.

Ce monument est ouvert à la visite de 10h à 18h de Pâques jusqu’au 11 Novembre.

Pour en savoir plus


Je fais un don