Comment faire pour renouer avec la foi chrétienne ?

Il y a de nombreux chemins pour nouer ou renouer une relation vivante avec Dieu ! Les initiatives et les moyens pour renouer avec la foi chrétienne sont une nouvelle porte d’entrée pour les « recommençants ».

Renouer avec la foi chrétienne

Renouer avec la foi chrétienne

Les initiatives proposées par l’Église catholique

Pour les non baptisés, les diocèses proposent l’accueil et l’accompagnement des jeunes et des adultes de tous âges vers les sacrements de l’initiation chrétienne : le baptême, la confirmation et la première communion. C’est le catéchuménat qui a la charge de cet itinéraire d’entrée en vie chrétienne. Chaque diocèse a ainsi un catéchuménat.

Pour les chrétiens non pratiquants qui demandent les bribes d’une catéchèse, des initiatives voient le jour : catéchèses d’adultes, temps intergénérationnels à l’occasion des rassemblements d’enfants, rencontres de première annonce et de présentation de la foi chrétienne, cafés théo, Groupes Alpha.

Tous les diocèses (les diocèses sont « en gros » à l’Église ce que sont les départements à l’État) possèdent un site internet et communiquent leurs propositions, à tout le moins, les contacts utiles (le plus souvent regroupées dans les services de la catéchèse et du catéchuménat).

Les « recommençants », les nouveaux chercheurs de Dieu !

Bien des chrétiens butent encore sur le terme de « recommençant ». Dans les faits, ce n’est pas l’Église qui les a désignés ainsi. En fait, ce sont  les personnes concernées qui se désignent elles-mêmes par ce mot qui est maintenant repris partout dans le langage courant.

Le recommençant cherche souvent à être rapidement instruit de la foi. Le questionnement de Dieu, avec parfois un côté mystérieux pour lui, occupe toutes ses pensées et interroge sa vie.

Martine raconte : « Depuis que j’ai retrouvé Dieu, il me parle et je lui parle. Pas avec une voix, certes, mais c’est aussi fort qu’une conversation entre deux être humains. Mon mari sait que chaque soir, j’ai ce temps avec Dieu, « ta réunion au sommet » dit-il ! ».

Le recommençant a le souci de découvrir les textes bibliques et de faire le lien avec sa vie. Il va droit au but.

En raison de l’amour qui se forme en lui, un recommençant est un croyant avide, quelqu’un qui a faim et cherche partout de quoi nourrir sa passion : livres, films, conférences, visites de monastères, pèlerinages…

Mais pour tous vient le moment où la quête solitaire trouve sa limite. En venant rencontrer des frères et des sœurs dans la foi (dans un mouvement ou dans une paroisse), le recommençant vient d’abord vérifier qu’il n’est pas victime de son imaginaire : ce qu’il vit, d’autres le vivent.

La soif de Dieu devient également désir d’Église, c’est-à-dire envie de vivre avec d’autres croyants en communauté et de faire qu’elle garde le trésor de la foi.

La liste serait longue de ces recommençants qui, après le temps de l’enracinement dans la grande tradition de l’Église, sont devenus des aînés dans la foi, des témoins capables de repérer la soif de l’autre et de lui tendre la main dans la foi.

Pour en savoir plus

Des associations

Des livres

  • Catholique anonyme – Thierry Bizot – Ed Point.
  • Redécouvrir la foi, les recommençants  – Henri Bourgeois, Pascal Thomas
  • Des recommençants prennent la parole, Textes réunis – Ed Desclée de Brouwer
  • Théologie catéchuménale – Henri Bourgeois – Ed Cerf
  • Devenir chrétien – Roland Lacroix – Editions de l’Atelier, coll. « tout simplement »
  • Les recommençants, ces chrétiens qui dérangent – Elisabeth Chenevez – Ed Nouvelle Cité

Je fais un don