Bien vieillir, c’est possible ?

La vie est ainsi faite, nous sommes amenés à vieillir inexorablement avant de nous éteindre. Les soins de toutes sortes n’y peuvent rien : vieillir ne nous appartient pas, nous n’y pouvons rien.

Vieillir

Vieillir

Vieillir n’est pas toujours facile

L’expression « bien vieillir » laisse entendre que nous pouvons aussi « mal vieillir ». Mais bien vieillir est entre nos mains. C’est notre affaire, même si ce n’est pas facile.

Ne nous illusionnons pas, à tout âge la vie est difficile :

  • L’enfant est petit et a peur d’être abandonné.
  • L’adolescent a du mal à habiter son corps et sa relation aux autres peut être très compliquée.
  • L’adulte quant à lui est écrasé par les soucis du quotidien et par la responsabilité de faire vivre sa famille.

Au final nous sommes un peu comme le vin. Soit il tourne en piquette, soit il mûrit et se bonifie avec le temps. A nous de faire le bon choix entre les chemins qui s’offrent à nous.

Vieillir implique une croissance…

…alors qu’être vieux est synonyme de décadence. Vieillir c’est mordre encore la vie à pleines dents, être au courant de l’actualité, s’ouvrir à d’autres horizons et s’intéresser aux autres. Combien de personnes âgées ne parlent que d’elles-mêmes, s’installant peu à peu dans un cercueil de verre.

La vie est un peu à l’image d’un marathon : au 35e kilomètre, vous avez brûlé toutes vos forces physiques et vous terminez la course avec la tête. La vie, c’est pareil : « au début c’est l’âme qui dépend du corps et, à la fin, c’est le corps qui dépend de l’âme ».

Savoir rebondir, garder de l’humour, rire, être joyeux…

…prendre conscience de cette part en soi qui est vivante, créatrice et ouverte. Les médias ont une fâcheuse tendance à nous montrer tout ce qui va mal alors que chaque jour est neuf et nous apporte des merveilles si nous savons bien les regarder.

L’Évangile peut-il nous aider à bien vieillir ?

Oui, bien sûr. C’est même la meilleure cure de jouvence que nous puissions faire. Écouter la parole de Jésus-Christ et tenter de vivre comme il nous l’enseigne, c’est rajeunir en permanence, se renouveler sans cesse, regarder en avant.

Et pour les chrétiens, la vieillesse c’est le temps qui permet de se préparer à la grande rencontre de notre vie : celle qui interviendra avec Dieu. Comme le dit Gisèle Casadessus dans le film « Sous le figuier », juste avant de mourir : « Enfin je vais savoir… ».

Le MCR : un lieu où les chrétiens avancent ensemble

Le Mouvement Chrétien des retraités permet de « relire » à la lumière de la foi en Jésus-Christ les différents aspects de l’existence de retraités.

C’est ainsi qu’en 2012-2013, avec l’objectif d’aller à la rencontre de l’autre, le MCR a permis d’approfondir l’espérance, non pas comme une spiritualité individuelle et solitaire mais comme un « vivre et agir dans la cité ».

Le thème de 2014-2015 « La retraite : un bonheur possible » porte à bonifier les chemins de nos vies faits de montées, de virages et quelque fois de blocages.

Retraité

Retraité

Les retraités, comme tous, sont appelés par Dieu à être « heureux », car le bonheur n’est pas réservé à un âge, à une condition physique, à une situation sociale, à une forme de vie…
Certes, les étapes et les situations ne cessent d’évoluer et la retraite constitue un changement  qui peut parfois être difficile. D’où l’importance de s’y préparer et d’inventer des chemins nouveaux qui ne se contentent pas des petits bonheurs que nous propose la société de consommation.

En effet, les éléments qui rendent « heureux » se construisent sans cesse, non dans un « ailleurs » rêvé, mais dans le présent de nos vies. Ce présent, ce réel auquel nous sommes liés, ne manque pourtant pas d’épreuves, voire de drames ; ceux –ci ne peuvent être niés ni sous-estimés. Pourtant, ils ne font pas taire bien des témoins qui parlent encore de « bonheur à l’épreuve de la souffrance ».

A ce propos, c’est Jésus qui met au cœur de sa prédication les Béatitudes qui sont à la fois au futur – «  Heureux serez-vous »  et au présent « Heureux êtes-vous ».

Pour en savoir plus

Des textes bibliques

  • Le texte de l’Évangile où le Christ dit à Pierre qu’un jour viendra où on le conduira là où il ne veut pas aller.

Des associations

Des livres

  • La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller : vieillir sans être vieux, ed Broché, de Marie de Hennezel.

Je fais un don