Accompagner un parent âgé et malade

Accompagner un parent âgé et malade n’est pas si simple : la fatigue nous envahit sans compter les répercussions sur notre propre famille ou amis. En effet quelle que soit la solution, les ressentiments sont les suivants :

  • Culpabilité de ne pas faire assez bien.
  • Avoir du chagrin.
  • Se sentir démuni face à la vieillesse.
  • Abandon.
  • Sensation d’échec.
  • Soulagement lorsque le relais est pris et qu’on n’est plus seul à porter la charge.
  • Usure, fatigue voire dépression pas toujours reconnue.
  • L’angoisse de l’hérédité.
  • La perte de bonne relation familiale due aux conflits générés par une gestion douloureuse et parfois coûteuse.
Accompagner un parent âgé et malade

Accompagner un parent âgé et malade

La famille est confrontée à des deuils successifs

Ces deuils peuvent être :

  • deuil de la possibilité de prévoir l’avenir.
  • deuil de l’espérance de la guérison.
  • deuil des rôles familiaux habituels.
  • deuil de la communication verbale avec le malade.
  • deuil de l’image de son proche (ce qu’il a été et ce qu’il est devenu).

Il ne faut pas hésiter à se faire conseiller puis aider. En effet, l’aspect affectif est très lourd alors qu’il est souvent banalisé. Il tend en effet à passer au second plan car on est envahi par l’aspect pratique du quotidien.

Face à un tel désarroi, comment rester lucide et présent ?

Visiter et aimer en vérité

L’art pour rompre l’isolement

Les équipes Saint Vincent

Pour en savoir plus

Des associations


Je fais un don