Comment faire face à l’alcoolisme chez les jeunes ?

Combien de parents constatent cet engouement pour l’ivresse et l’excès d’alcool avec des jeunes qu’ils croyaient solides. Surpris, ils se sentent démunis face à leur enfant.

Des jeunes avec de l'alcool

Des jeunes avec de l’alcool

Dans la Bible, on retrouve les mêmes excès, le vin étant cité plus de 400 fois. Dans l’ancien testament, Noé, après le déluge, quitte son arche, plante une vigne et s’enivre. Aussi, les deux filles de Loth, font perdre le contrôle à leur père en le faisant boire pour coucher avec lui. Plus loin dans un autre livre de l’Ecclésiastique on trouve un texte sur le vin et ses pièges.

C’est dire que le problème de l’abus d’alcool n’est pas nouveau !

Pourquoi les jeunes se conduisent-ils ainsi avec l’alcool ?

Bénédicte et Pierre Yves sont affolés : « Notre fille est rentrée en école de commerce. Elle passe son temps à faire la fête et à boire. Ce n’est pas elle, on ne la reconnaît pas et on est inquiet » confie son père.

De nombreuses raisons les conduisent à boire de manière excessive :

  • la transgression,
  • vouloir se lâcher,
  • un stress ingérable,
  • trop de pression,
  • signe de dépression et d’angoisse,
  • plus facile pour parler au sexe opposé,
  • ne pas assumer sa  solitude et faire comme le groupe,
  • un vide de projets,
  • des blessures antérieures,
  • une mauvaise orientation…

L’alcool est un produit ambivalent : à petite dose il est anxiolytique et euphorisant. Plus on en prend, les effets « agréables » s’inversent et créent malaises, anxiété et dépression. La dépendance s’installe et le contrôle est difficile.

Comment parler avec eux de leur rapport à l’alcool ?

En parler n’est pas si facile : ils sont adultes ! En fonction des situations de chaque famille, voici quelques propositions pour en parler :

  • Boire un verre avec eux, pendant un apéro ou un repas, avec un bon vin. Cela permet de déclencher la discussion.
  • Prendre des cours d’œnologie ensemble, pour montrer l’autre aspect de l’alcool. N’oublions que dans l’évangile, le texte des noces de Cana où Jésus change l’eau en vin nous montre que le vin a été crée pour la joie de l’homme.
  • Faire une activité inhabituelle pour discuter en confiance dans une relation sereine.
  • Aller voir un film sur ce sujet.
  • Ne pas hésiter à parler de soi, de gens que l’on connaît et qui ont rencontré ce problème.

Il faut trouver le bon moment ou le créer et ne pas oublier que les non-dits encombrent nos existences. Souvenons-nous que Jésus n’hésite pas à dire ce qu’il pense, notamment avec Marthe et Marie.

Pour en savoir plus

Des associations

  • La croix bleue
  • La Fraternité St Jean Baptiste
  • Et bien sûr ne pas hésiter à contacter un médecin. Des suivis peuvent être faits par des spécialistes de l’addiction qui pourront aussi vous orienter vers des associations locales.

Des livres

  • Pour en finir avec l’alcoolisme – Philippe Batel – Ed la découverte (inserm)
  • Comment arrêter l’alcool – P Graziani et D Eraldi-Gackière – Ed Odile Jacob
  • Guide de l’accompagnement des personnes en difficultés avec l’alcool – Henry Gomez – Ed Dunod

Je fais un don