Lettre de Saint Paul aux Galates,« Etre chrétien, est-ce respecter les pratiques d’une culture particulière ? »

Les communautés chrétiennes de Galatie ont été fondées par Paul. Ces chrétiens sont d’origine païenne. A ce titre, ils ne connaissaient pas le judaïsme avant leur conversion à la foi chrétienne. Après son départ, des missionnaires viennent dans cette communauté. Ils parviennent à persuader certains Galates d’adopter les usages juifs comme la circoncision ou les interdits alimentaires pour être de vrais chrétiens.

Apprenant la nouvelle, Paul rédige sa lettre pour les détourner de ce qu’il considère comme une régression contraire à l’Evangile.Ces missionnaires perturbateurs proviennent du groupe des judéo-chrétiens dans la ligne conservatrice de Jacques de Jérusalem. Pour eux, devenir chrétien implique de devenir également juif et d’adopter l’intégralité des pratiques rituelles imposées par la Loi.

Accéder au texte de la Bible

Sens de la lettre de Saint Paul aux Galates
A l’occasion de cette lettre, Paul approfondit le sens de son ministère d'apôtre. Sa conversion résulte d'une rencontre avec le Christ ressuscité et le fait porteur d'une vérité sur laquelle il ne transige jamais.

Sa position à l’égard de la Loi juive est la suivante :

• nul ne peut être sauvé par les œuvres de la Loi.

• Seule la foi en Jésus mort et ressuscité et la confiance en l’Esprit peut régénérer l’homme et en faire une créature nouvelle.

Avec la révélation de Dieu en Jésus-Christ, l’humanité est entrée dans une nouvelle ère. Ainsi, la question du devenir de la Loi ne se pose même plus. Paul développe également le thème de l’opposition entre la chair et l’Esprit.Dans un premier temps, il s’agit de forces qui s’opposent et vont déterminer l’orientation profonde de la vie de tout être humain :

• soit il est sous le régime de la chair (c’est-à-dire qu’il cherche à ne satisfaire que ses besoins d’ici-bas),

• soit il est sous celui de l’Esprit (ce dernier étant lié à la nouvelle création dans la perspective de la fin des temps).

 

Histoire de la rédaction de la lettre de Saint Paul aux Galates

La lettre aux Galates a probablement été écrite par Paul entre 50 et 57 après Jésus Christ. Cela en fait un des textes les plus anciens rédigés par Paul.

 

 

La musique et la lettre de Saint Paul aux Galates
Les musiques faisant référence à la lettre de Saint Paul aux Galates.

Michel Sardou – Les lacs du Connemara
Image de prévisualisation YouTube

 

Cantique orthodoxe grec – Quand les temps furent accomplis, il naquit
Image de prévisualisation YouTube

 

GOSPEL – O happy day – Film : Sister Act 2
Image de prévisualisation YouTube

 

Pour aller plus loin dans la lettre de Saint Paul aux Galates

Plan de la lettre de Saint Paul aux Galates:

1 – Préambule

• Adresse et salutation (1,1-5)

• Introduction (1,6-9)

2 – Paul défend sa prédication

• Son Évangile ne vient pas de lui mais de Jésus (1,10-17)

• Son Évangile n’est pas en contradiction avec celui qui est annoncé à Jérusalem (1,18-2,10)

• Paul n’admet pas que l’on transige : l’incident d’Antioche (2,11-21)

3 – Considérations théologiques

• Point de départ : l’expérience des Galates (3,1-5)

• Ce que dit l’Ecriture (3,6-18)

• Le rôle de la Loi (3,19-4,7)

• L’exhortation (4,8-20)

• L’allégorie de Sara et Agar (4,21-31)

• Conclusion : la liberté chrétienne est incompatible avec les pratiques du judaïsme (5,1-6)

• L’exhortation et les menaces consécutives à cette conclusion (5,7-12)

4 – Recommandations éthiques

• Considérations sur la liberté (5,13-15)

• La vie des Chrétiens dans l’Esprit (5,16-14)

• L’amour mutuel (5,25-6,6)

• La portée eschatologique des décisions (6,7-10)

5 – Conclusion

• Paul écrit de sa propre main la conclusion (6,11-17)

• Vœu final (6,18)


Je fais un don