Saint Valentin, le saint des amoureux

Les origines de la Saint Valentin ne sont pas certaines et celles-ci peuvent à la fois être chrétiennes comme païennes. Ci-dessous, vous pourrez parcourir les différentes suppositions quand à ce Saint « des amoureux », qui se fête le 14 février.

La Saint Valentin

La Saint Valentin

Les origines chrétiennes de la Saint Valentin

Saint Valentin de Rome (ou de Terni)

Dans la Rome antique, l’empereur Romain Claude 2 tua, vers 270 ap JC, le prêtre Valentin pour avoir marié en cachette des jeunes gens chrétiens. En effet, ceux-ci une fois mariés, refusaient de s’engager dans les légions romaines pour ne pas quitter leur famille. Saint Valentin serait donc mort en défenseur de l’amour et du mariage.

La Saint Valentin par le Pape Alexandre VI

En 1946, l’Église catholique décrète la Saint Valentin comme patron des amoureux sur ordre du Pape Alexandre VI,  un moyen de combattre la fête païenne des lupercales.

Les festivités visaient à donner aux jeunes célibataires l’occasion de trouver un partenaire pour la vie. Différentes coutumes existaient selon les régions (partie de cache cache entre jeunes filles et jeunes hommes célibataires d’un village…).

Les origines païennes de la Saint Valentin

Le chant des oiseaux

Dans certains pays, la fête de la Saint Valentin vient d’une croyance médiévale qui dit que les oiseaux commencent à s’accoupler le 14 février.

La Saint Valentin des oiseaux !

La Saint Valentin des oiseaux !

De la fête romaine des Lupercales à nos jours

Les romains fêtaient cette fête des Lupercales donnée en l’honneur du dieu des troupeaux  et des bergers. C’était une fête de purification et de fécondité qui marquaient la fin de l’hiver autour du 15 février. Le rituel le plus marquant était la course des Luperques, où des hommes poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc pour assurer aux femmes la fécondité et une grossesse heureuse.

Au 14ème siècle, en Angleterre, la coutume du « Valentinage » se répand dans l’aristocratie anglaise. Une jeune fille était associée à un jeune homme et durant toute la journée, ils avaient des obligations l’un envers l’autre, s’offrir en secret des petits cadeaux, se faire des galanteries… Cette coutume s’est répandue, puis on vit apparaître l’envoi de poèmes. Ces échanges d’amitié se transforment peu à peu en fête des amoureux.

En Amérique du nord, on s’envoie des cartes d’amour, c’est le Valentine’s day.

Pour en savoir plus


Je fais un don