Moïse

Comme Abraham, Moïse est un personnage central pour les juifs. Il l’est aussi pour les chrétiens. Sa vie est racontée principalement dans le Livre de l’Exode, un des premiers livres de la Bible.

Moïse est le personnage le plus cité dans l’ensemble des textes bibliques, apparaissant à 765 reprises dans la bible hébraïque et à 79 reprises dans le Nouveau Testament. Il y apparait essentiellement comme le médiateur de la révélation, le législateur fondamental et l’auteur du Pentateuque.

Moïse

Moïse

La vie de Moïse

Le peuple juif avait suivi Joseph (le fils d’Isaac) en Égypte pour fuir la famine. Il s’était ainsi installé librement. Mais quelques générations plus tard, il n’est plus le bienvenu. Réduit en esclavage par les égyptiens, il travaille dans la misère.

Pour autant, il garde confiance en Dieu et espère un libérateur. Ce libérateur, ce sera Moïse qui lui fera traverser la mer, lui transmettra les Tables de la Loi (les 10 commandements) avant de l’accompagner jusqu’aux portes de la Terre Promise, après une longue errance dans le désert.

Champion de Dieu contre l’idolâtrie, Moïse est l’intercesseur auprès de Dieu en faveur de son peuple qui pourtant trahit sa confiance et lui témoigne même parfois de l’hostilité.

Une jeunesse dorée que rien ne prédestinait

Les parents de Moïse, sont tous deux issus de la maison de Lévi. Ils sont de la première génération des Hébreux qui naissent en Égypte. Moïse est donc de la deuxième génération qui voit le jour en Égypte. C’est au cours de cette génération que Pharaon donne l’ordre à son peuple d’éliminer les nouveau-nés mâles et de ne laisser vivre que les filles. Le frère de Moïse s’appelle Aaron.

Après sa naissance sa mère cache l’enfant durant trois mois puis l’abandonne dans une corbeille sur le Nil, près de la rive. La fille de Pharaon découvre sur la rive du fleuve un berceau où flotte un nourrisson. Elle le nomme « Moïse » ; ce qui veut dire « Sauvé des eaux ». Moïse est élevé à la cour de Pharaon. Mais il découvre son origine juive et constate la misère de son peuple d’origine. Il est conduit à tuer un contremaître égyptien qui battait un Hébreu.

Il devient alors un renégat et n’a d’autre choix que de s’enfuir dans le désert d’Égypte vers le pays de Madian. Parvenu à un puits, il défend des bergères de Madian contre d’autres bergers. Celles-ci lui offrent l’hospitalité en remerciement. Moïse se retrouve donc à Madian, où le prêtre, Jethro lui donne sa fille Séphora en mariage.

L’épisode du buisson ardent

Alors qu’il est réfugié en Madian et qu’il garde les troupeaux de son beau-père, Moïse vit une expérience qui va lui donner le sens de sa mission : Dieu l’appelle de l’intérieur d’un buisson en feu mais qui ne consume pas. Sa mission consistera à libérer le peuple hébreu de l’esclavage qu’il subit en Égypte.

Dieu lui révèle son nom, ce nom est le tétragramme YHWH. La traduction de cette formule est variable : « Je suis Celui Qui suis », « Je suis qui Je serai »…

Après cet événement, Moïse abandonne sa situation de berger et retourne en Égypte.

La libération d’Égypte

Moïse et son frère Aaron tentent de persuader Pharaon de laisser les Hébreux quitter l’Égypte. Pour cela, ils le menacent de terribles fléaux qui chaque fois se réalisent. Pharaon leur oppose ses magiciens et ne cède qu’après la dixième plaie, d’où la formule les 10 plaies d’Égypte :

  1. Les eaux du Nil deviennent sang.
  2. Les grenouilles envahissent l’Égypte.
  3. Les mouches et les moustiques attaquent la population.
  4. Les vermines apparaissent.
  5. Une épidémie de peste attaque le bétail.
  6. Les habitants attrapent des furoncles (lèpre).
  7. La grêle détruit les récoltes.
  8. Les sauterelles dévorent la végétation.
  9. Les ténèbres règnent pendant trois jours.
  10. Les premier-nés (hommes et animaux) égyptiens meurent durant la nuit.

Après sa sortie d’Égypte, Dieu fait traverser au peuple la mer des Joncs (et non la Mer Rouge, comme on le trouve trop souvent) qui se referme ensuite sur l’armée égyptienne qui tentait de les rattraper.

Moise conduit ensuite le peuple au pied du mont Sinaï, où il monte recevoir les dix commandements, les Tables de la Loi. Mais lorsque Moïse descend du mont Sinaï, il voit les Hébreux adorer un veau d’or. De colère, il fracasse les Tables de la Loi sur un rocher puis ordonne le massacre de trois mille adorateurs du veau d’or. Moïse retourne alors au sommet du mont Sinaï afin de recevoir de nouvelles tables.

L’errance dans le désert avant l’entrée en Terre Promise.

Au fil des miracles, Dieu affermit l’autorité de Moïse sur le peuple, prouvant ainsi qu’il est bien son envoyé. Cependant le peuple Hébreu ne cesse de murmurer contre Moïse et contre Dieu, répétant qu’il vivait mieux en Égypte.

Moïse ayant, pour abreuver le peuple hébreu, frappé de son bâton par deux fois le rocher de Meriba en attirant l’attention sur lui et Aaron au lieu du Dieu d’Israël, n’est pas autorisé à entrer en Terre promise. Il est toutefois autorisé à l’embrasser du regard, du haut du mont Nébo où il meurt à 120 ans.

Avant de mourir, il nomme Josué comme successeur pour conquérir la Terre promise.

Les migrations de Moïse

Tout au long de sa vie, Moïse endosse trois nationalités différentes. Hébreu, Égyptien et Arabe, il doit son salut à l’accueil que les étrangers lui ont réservé.

Moïse en peintures

Moïse défend les filles de Jethro, de Rosso Fiorentino

Moïse défend les filles de Jethro, de Rosso Fiorentino

Moïse et le buisson ardent, de Dirk Bouts

Moïse et le buisson ardent, de Dirk Bouts

Moïse brisant les Tables de la Loi, de Rembrandt

Moïse brisant les Tables de la Loi, de Rembrandt

Statue de Moïse, de Michel Ange

Statue de Moïse, de Michel Ange

Moïse au cinéma

Moïse et les chrétiens

Dans le Nouveau Testament, Moïse est présenté comme celui qui annonce la venue de Jésus de Nazareth comme le Messie. Ce dernier est présenté comme un second Moïse, incompris et rejeté comme son prédécesseur. Moïse apparait en personne lors de l’épisode de la Transfiguration de Jésus, en compagnie d’Élie, et à la vue des apôtres Pierre, Jacques et Jean.


Je fais un don