Le livre de Sophonie, « La colère de Dieu est proche »

Lorsque tout semble s’effondrer, le jour de la colère de Dieu n’est pas loin !

Pour Sophonie, le danger est imminent. Le roi Manassé a renié Dieu. Il s’est soumis à l’influence de l’Assyrie. L’Egypte, ancienne alliée, ne pèse plus face à ce royaume puissant.

Sophonie lance un réquisitoire contre Jérusalem. Le cœur du peuple est rongé par l’orgueil qui entraînera sa chute.

Pourtant tout n’est pas perdu. Les pauvres de la terre échapperont à la colère de Dieu. Ils formeront le peuple d’un nouveau départ. Un jour, Dieu les rassemblera et habitera avec eux à Jérusalem.

Accéder au texte de la Bible

Sens du livre de Sophonie
Jérusalem est gravement atteinte: l'injustice et l'idolâtrie y sont profondément installées.

Face à cet état de fait, le Seigneur va venir en personne visiter son peuple. Ce sera le « jour » du Seigneur, un jour particulièrement angoissant. C’est un jour de jugement et de condamnation pour les pécheurs.

Toutefois l’espérance n’est pas morte. Un « reste » subsistera. Ce reste sera formé par les petits, les faibles, les humbles : « Ce jour-là tu n’auras plus honte de tous les méfaits que tu as commis contre moi, car j’écarterai de ton sein tes orgueilleux triomphants ; et tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte. Je ne laisserai subsister en ton sein qu’un peuple humble et modeste, et c’est dans le nom de Yahvé que cherchera refuge le reste d’Israël. Ils ne commettront plus d’iniquité, ils ne diront plus de mensonge ; on ne trouvera plus dans leur bouche de langue trompeuse. Mais ils pourront paître et se reposer sans que personne ne les inquiète. » (3,11-13)

Au final, même les païens prendront part au bonheur de ce reste car Dieu est miséricordieux.

NB : Le texte de Sophonie inspirera plus tard le célèbre hymne du « Dies irae » (jour de la colère).

 

Histoire de la rédaction du livre de Sophonie
A Jérusalem règne alors en maître une religion syncrétiste, mélange de culte de Yahvé et de Baal, avec quelques cultes d'importation assyrienne (culte des astres).

On se trouve donc au début du règne de Josias, alors que l’influence de Manassé se fait encore sentir.

• Cela semble confirmé par les attaques envers les ministres et hauts fonctionnaires habillés à la mode assyrienne (1,8-9).

•  Ninive est considérée comme le centre du monde (2,13-15).

Sophonie a probablement exercé son ministère au début du règne de Josias, peut-être du temps de la régence, c’est-à-dire vers 630 avant Jésus-Christ.

La rédaction du texte s’est poursuivie durant l’Exil et même après.

 

 

La musique et le livre de Sophonie
Les musiques faisant référence au livre de Sophonie.

Chant grégorien – « Dies Irae »
Image de prévisualisation YouTube

 

Requiem de Verdi : “Dies irae »
Image de prévisualisation YouTube

 

Requiem de Mozart « Dies Irae »
Image de prévisualisation YouTube

 

« Therion » – Dies Irae (adaptation rock du Requiem de Mozart)
Image de prévisualisation YouTube

 

La publicité et le livre de Sophonie
Les publicités s'inspirant du livre de Sophonie.

The AXE Effect : musique de Karl Jenkins, Dies Irae
Image de prévisualisation YouTube

 

Opium d’Yves Saint-Laurent : musique de W. A. Mozart, Requiem en ré mineur III: Lacrimosa
Image de prévisualisation YouTube

Desktop Anywhere : musique de G ; Verdi, Dies Irae
Image de prévisualisation YouTube

 

Le cinéma et le livre de Sophonie
Les films faisant référence au livre de Sophonie.

Amadeus de Milos Forman, Salieri aide Mozart à écrire son Requiem
Image de prévisualisation YouTube

 

The Tree of Life de Terence Malick, musique de Zbigniew Preisner, Requiem For My Friend : Lacrimosa
Image de prévisualisation YouTube

X-Men 2 de Bryan Singer, scène d’ouverture : le mutant Diablo (Kurt Wagner/Nightcrawler) dans le bureau ovale de la Maison-Blanche, musique de Mozart, Requiem.
Image de prévisualisation YouTube

 

Pour aller plus loin dans le livre de Sophonie

Plan du livre de Sophonie:

I- Introduction

• Titre (1,1)

• Annonce du jugement général (1,2-3)

II- Oracles contre Juda et Jérusalem

• Contre les cultes païens étrangers (1,4-7)

• Contre les courtisans (1,8-9)

• Contre les trafiquants (1,10-11)

• Contre les sceptiques (1,13)

• Description du Jour de Yahvé (1,14-18)

• Appel à se convertir (2,1-3)

III- Oracles contre les nations

• Contre les Philistins (2,4-7)

• Contre Moab et Ammon (2,8-11)

• Contre l’Ethiopie (2,12)

• Contre l’Assyrie (2,13-15)

IV- Oracles contre Jérusalem (3,1-8)

V- Promesse de restauration

• Conversion des nations (3,9-10)

• Le reste d’Israël (3,11-13)

• La joie de Sion (3,14-18)

• Le retour des dispersés (3,18-20)


Je fais un don