Apocalypse, « L’Histoire en marche »

Jean présente une série d’évènements que Jésus-Christ lui a révélés dans des visions.

Le récit débute dans l’ile de Patmos. Jean y a en effet été exilé parce qu’il prêchait l’Evangile.

Accéder au texte de la Bible

Sens du texte de l'Apocalypse
L'Apocalypse est un des livres les plus difficiles à interpréter.

Pour l’auteur, la mort et la résurrection de Jésus-Christ assurent dès à présent la victoire du plan de salut de Dieu. Et cela malgré toutes les forces hostiles (le dragon, la bête de la mer et celle de la terre…) qui agissent sur terre.

L’auteur brosse la fresque impressionnante d’un jugement de tout le cosmos, aboutissant à la destruction de tous les pouvoirs néfastes. Au premier rang des ennemis figurent Satan (et son auxiliaire qu’est l’empire romain).

Même s’ils meurent lors des persécutions, les Chrétiens participent à la victoire du Christ et sont assurés de la vie éternelle.

 

Histoire de la rédaction de l'Apocalypse
L'auteur de l'Apocalypse se présente lui-même sous le nom de Jean.

L’auteur écrit depuis l’île de Patmos où il est en exil (1,9) à la suite de son activité de prédicateur chrétien. Ce livre a pu être écrit vers 68-70 (sous le règne de Néron) ou vers 89-96 (sous le règne de Domitien).

 

 

La musique et l'Apocalypse
Les musiques faisant référence au livre de l'Apocalypse.

Louis Armstrong – When The Saints Go Marching In – 1959
Image de prévisualisation YouTube

 

W.A.S.P. – Babylons Burning
Image de prévisualisation YouTube

 

Bob marley – Chant down Babylon
Image de prévisualisation YouTube

 

Mahler: Symphony No. 8
Image de prévisualisation YouTube

 

Jean Francaix – L’Apocalypse selon St Jean – Extrait
Image de prévisualisation YouTube

 

Pour aller plus loin dans le livre de l'Apocalypse

Plan du livre de l’Apocalypse:

1 – Introduction 1,1-3

2 – Adresse 1,4-8

3 – Les lettres aux Églises (1,9-3,22)

• La vision inaugurale (1,9-20)
• Ephèse (2,1-7)
• Smyrne (2,8-11)
• Pergame (2,12-17)
• Thyatire (2,18-29)
• Sardes (3,1-6)
• Philadelphie (3,7-13)
• Laodicée (3,14-22)

4 – La vision du trône (4,1-11)

5 – Les sept sceaux (5,1-8,6)

• La présentation du livre (5,1-14)
• Les six premiers sceaux (6,1-17)
• Le sort des élus (7,1-17)
• Le septième sceau (8,1-6)

6 – Les sept trompettes (8,7-11,19)

• Les quatre premières trompettes (8,7-12)
• Les trois malheurs (8,13-14)
• La cinquième trompette (9,1-12)
• La sixième trompette (9,13-21)
• La septième trompette (11,15-19)

7 – Les sept signes (12,1-15,4)

• La femme et le dragon (12,1-18)
• La bête de la mer (13,1-10)
• La bête de la terre (13,11-18)
• L’Agneau et les vierges (14,1-5)
• Les trois anges (14,6-13)
• Le fils d’homme (14,14-20)
• Les anges aux sept plaies (15,1-4)

8 – Les sept coupes (15,5-16,21)

• La vision préparatoire (15,5-8)
• Les six premières coupes (16,1-12)
• L’intermède des grenouilles (16,13-16)
• La septième coupe (16,17-21)

9 – La grande Babylone (17,1-19,5)

• Présentation (17,1-6)
• Explication (17,7-18)
• L’annonce de la chute de Babylone (18,1-8)
• Le geste symbolique de l’ange (18,21-24)
• Le chant de louange (19,1-5)

10 – La victoire du Christ et le jugement (19,6-22,5)

• Les noces de l’Agneau (19,6-10)
• Le Christ en armes (19,11-16)
• La victoire sur la bête et le faux prophète (19,17-21)
• Satan enchaîné pour 1000 ans (20,1-6)
• La libération et la défaite de Satan (20,7-10)
• Le jugement (20,11-15)
• Le monde nouveau et la Jérusalem nouvelle (21,1-27)
• Le sort des élus (22,1-5)

11 – Conclusion (22,6-21)

• L’attestation angélique (22,6-9)
• Le temps est proche (22,10-15)
• L’attestation de Jésus (22,16-20)
• La salutation (22,20-21)

 

Qu’est-ce qu’une apocalypse ?

C’est le premier mot du livre, apocalupsis, qui a donné son nom à l’ensemble de l’ouvrage. En grec, ce terme signifie « enlever le voile », et on peut le traduire par « dévoilement » ou encore par « révélation ».

Le livre de l’Apocalypse est le modèle d’un genre littéraire, celui des « apocalypses ». Il s’agit d’une littérature de révélation, passant par le genre littéraire des récits de vision, faisant appel à de multiples figures symboliques (couleurs, nombres, représentations animales…). Les visions sont tellement obscures qu’elles nécessitent l’intervention d’un personnage, l’ange interprète, pour que celui-ci explique au voyant le sens de ce qui vient de lui être révélé.

Il existe deux grands types d’apocalypses:

Les apocalypses historiques : la révélation porte sur l’histoire de l’humanité qui va advenir à plus ou moins brève échéance.

Les apocalypses de montée aux cieux : la révélation porte sur les mystères de l’organisation du cosmos et de ses habitants.


Je fais un don