Le fromage Saint Félicien

Le Saint-Félicien est un fromage français du Dauphiné. A l’origine fabriqué avec du lait de chèvre, il est désormais produit avec du lait de vache. Le Saint-Félicien est un proche cousin d’un autre fromage dauphinois, le Saint-marcellin.

Il ne faut pas le confondre avec l’original « le Saint-Félicien ardéchois« , un fromage de chèvre dit « caillé doux » du village de Saint-Félicien en Ardèche.

Le fromage Saint Félicien

Le fromage Saint Félicien

La période de dégustation optimale s’étale d’avril à septembre après un affinage de 4 à 6 semaines.

La croûte est très molle, crémeuse et ridée. L’intérieur varie de ferme à presque coulant et très crémeux. On retrouve une délicate saveur de noisette. Vous pouvez l’accompagner d’un vin rouge au goût prononcé comme un Saint-Amour ou d’un vin de paille du Jura.

La légende du fromage Saint-Félicien

A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, alors que l’électricité n’était pas encore d’accès pratique généralisé dans tous les commerces, les fromagers de Lyon (Croix Rousse) entre autre étaient approvisionnés tous les jours en produits laitiers crus (lait, crème…).

Malheureusement, à l’arrivée des chaleurs printanières et d’été, ces produits au lait cru devenaient difficiles à conserver en l’état et souvent, dans la nuit, tournaient et devenaient impropres à la consommation le lendemain, occasionnant des pertes.

Un jour, un de ces fromagers,  confronté à cette difficulté, eu l’idée de regrouper tous les produits invendus d’une journée et de les mélanger en ajoutant de la présure.

Le lendemain, un fromage était constitué et plaisant au goût. Les clientes de ce fromager apprécièrent ce produit et se trouvèrent très intéressées. Le fromager fut tenté de reproduite cette initiative.

Il fallut donner un nom à ce fromage nouvellement crée, mais lequel !!

Un soir, alors que le fromager était sur son pas de porte en pleine conversation avec le voisinage, ses yeux furent attirés par la plaque portant le nom de la place où était située son échoppe. Il s’agissait de la place Saint Félicien débaptisée aujourd’hui mais dont on peut situer l’endroit à une des extrémités de la rue d’Austerlitz à la Croix Rousse.

C’était fait, ce nouveau fromage s’appellerait « le Saint Félicien ».

Qui était Saint Félicien ?

Saint Prime et Saint Félicien étaient deux frères romains.

Saint Prime et Saint Félicien

Saint Prime et Saint Félicien

Ayant déclaré leur foi en Jésus-Christ, ils furent victime des persécutions de l’Empire Romain à l’époque de Dioclétien et Maximilien.

Bien qu’ils soient très âgés, ils furent jetés en prison. On les mena à l’amphithéâtre, mais les lions qui devaient les dévorer vinrent se coucher à leurs pieds. On finit par leur trancher la tête en l’an 286 après Jésus-Christ.

Des recettes avec le fromage Saint Félicien

De nombreuses recettes peuvent être travaillées avec le Saint-Félicien. Vous les trouverez sur le site du célèbre fromager Androuet.

•    Saint-Félicien et sauté d’agneau, légumes croquants,
•    Minute de saumon au sabayon de Saint-Félicien,
•    St Félicien en soufflé et compotée d’endives,
•    Saint Felicien et frites -recette au St Félicien.

Mais aussi :

•    Cupcakes salés au poireau et leur ganache au Saint Félicien,
•    Croustillant à la courgette et au Saint Félicien,
•    Crottin en ravioli, Saint-Félicien et jambon cru.


Je fais un don