La matière présente sur Terre devait-elle forcément aboutir à la vie ?

On aurait toutes raisons d’y croire. D’ailleurs, ce scénario « anthropique », qui décrit un Univers avec des lois millimétrées et une évolution inéluctable vers l’homme, au fur et à mesure que la matière se complexifie, n’est pas pour déplaire au Vatican. D’autant qu’il relativise le rôle du hasard et de la sélection naturelle dans la théorie Darwinienne de l’évolution.

Image de prévisualisation YouTube
Je fais un don